Hackpads are smart collaborative documents. .

thomas.barra@thobaco.com

136 days ago
Unfiled. Edited by oriane.marignier@yahoo.fr 136 days ago
 
Analyse des paramètres physico-chimiques
  1. Composition polyphénolique (Molécules à hautes valeurs ajoutées)
  • Protocoles d'extraction des polyphénol
 
Ce protocole à été créé et utilisé lors d'un de mes stages merci de me demander avant de le diffuser.
 
 
Cette méthode d’extraction est utilisée dans le cadre d’une analyse des composés phénoliques présent dans des matrices comme des farines, des fruits et légumes et autres produits végétaux.
Le conditionnent final des composés phénoliques solubles permet une utilisation directe pour une injection dans une colonne de séparation pour une analyse en HPLC (Chromatographie liquide à haute performance). 
 
Définitions: HPLC (High Performance Liquid Chromatography) : La chromatographie liquide à haute performance est une méthode d’analyse permettant la détection et la quantification d’échantillon.
 
  • Principe
 
Cette méthode permet d’extraire la fraction phénolique soluble d’une matrice sèche. Les composés phénoliques solubles se dissolvent facilement dans la solution d’extraction d’éthanol à 70%. L’utilisation d’un bain ultrason permet de faciliter la lyse des cellules végétales et la libération des composés phénoliques.
 
  • Réactifs
- Ethanol à 70% grade HPLC
- Méthanol pureté 99% (grade HPLC)
- Eau distillée
 
  • Matériels :
Je souligne et met en italique e matériel manquant à La Myne.
 
Pour un échantillon avec 4 réplicas : 
  • 4 tubes falcon ambrés
  • 4 fioles à vide (entourées d’aluminium)
  • 4 filtres büchner
  • Filtres Watman n°1
  • 4 ballons ambrés de 250 mL 
  • 4 seringues + filtres (à 45 µm)
  • 4 vials HPLC et flacons de stockage ambrés
  • 4 fioles ambrées de 10 mL 
 
  • Appareils 
  • Une balance de précision
  • Un bain à ultrason
  • Une pompe à vide 
  • Un Rotor-vapor (évaporateur)
  • Une hotte
 
Procédure
1. Solution d’extraction d’éthanol à 70% 
  • Ajouter 30 % d’eau distillée à une solution d’éthanol absolu (grade HPLC) 
2. Extraction
  • - Peser 2 g de matière dans un tube falcon ambré (cas d’une farine de Conflore, à adapter selon le type de matrice par rapport aux concentrations) 
  • - Ajouter 20 mL de solution d’extraction (mesuré à l’éprouvette) et agiter les tubes à la main
  • - Placer 15 min dans le bain à ultrason à 37°C, mode pulsation « sweep », à une fréquence de 35 kHz et à 80% de puissance
  • - Filtrer le tout sur Büchner à l’aide d’une pompe à vide et de filtre Watman n°1
  • - Garder la phase liquide dans le Büchner à l’abri de la lumière (en utilisant du papier aluminium) et de l’évaporation 
  • - Récupérer le filtre et la phase solide et les remettre dans le tube Falcon
  • - Ajouter 20 mL de solution d’extraction puis agiter 15 min au bain ultrason dans les mêmes conditions
  • - Filtrer à nouveau sur Büchner pour additionner les phases liquides.
  • - Rincer ce qu’il reste dans le tube falcon et sur le filtre avec 10ml de solution d’extraction.
  • - Jeter la phase solide et transférer la phase liquide dans un ballon ambré de 250mL
3. Evaporation
  • - Evaporer la phase liquide dans le Rotor - vapor, à une température inférieure à 40°C
  • - Lorsqu’il ne reste plus que quelques millilitres de solution, transférer à la pipette pasteur dans une fiole jaugée de 10 mL
  • - Rincer deux fois  le ballon au méthanol et l’ajouter à la solution dans la fiole jaugée
  • - Faire le niveau et homogénéiser
4. Mis en flacon
  • - Verser le contenu de la fiole jaugée dans une seringue de 6 mL équipée d’un filtre de 45 µm
  • - Filtrer et conserver dans des vials HPLC et/ou flacons de stockage ambrés  
  • - La conservation des échantillons se fait à -80°C
 
  • Expression des résultats
Le résultat de cette extraction se présente sous la forme d’une vial HPLC contenant la fraction de composés phénoliques solubles dilués dans le méthanol.
 
  • Points critiques et Notes sur la procédure
L’extraction sur une matrice est répétée quatre fois pour avoir une bonne répétabilité.
 
Il est nécessaire d’être vigilant lors de l’évaporation pour éviter l’ébullition de la solution. Pour cela, la température du bain du rotor-vapor devra toujours être en dessous de 40 °C et le levier permettant le vide pourra être entrouvert afin d’arrêter l’ébullition.
 
  • Rapport d’essai
Le rapport d’essai doit comporter toutes les pesées réalisées durant la procédure ainsi que les volumes de solutions. Il est nécessaire de noter toutes manipulations différentes du SOP ainsi que toutes irrégularités pouvant affecter les résultats.
 Il est recommandé d’indiquer le type d’appareil utilisé et les températures utilisées pour chaque étape.
 Il sera nécessaire de noter toutes informations permettant l’identification des échantillons.
 
Procuration des produits nécessaire
Ethanol à 70% grade HPLC : Présence d'éthanol à La Myne: Grade ? Pureté ?
- Méthanol pureté 99% (grade HPLC):  Solvant cancérigène à acheter
- Eau distillée: Mis en route du système Milli-Q 
 
  • Matériels :
Je souligne et met en italique e matériel manquant à La Myne.
 
Pour un échantillon avec 4 réplicas : 
  • Filtres Watman n°1: à acheter
  • 4 ballons ambrés de 250 mL : à récupérer ? quel réseau ? Peut on adapter un autre élémet sur le rotor-vapor comme un erlenmeyer ? Avons nous des erlens adaptés ?
  • 4 vials HPLC et flacons de stockage ambrés:  Vérifiaction du stock de vial et de flacons à La Myne
  • 4 fioles ambrées de 10 mL : Même chose vérification verrerie, taille très petite
 
  • Appareils 
  • Une balance de précision: Essentielle, balance peu cher sur leboncoin quelle prrécision ?
  • Un bain à ultrason: nécessité discutable pour le process...
  • Une pompe à vide : Bricolable, tuyau adapté dans le stock
  • Un Rotor-vapor (évaporateur): à acheter ? à récupérer ? comment palier à cette étape ? distillation ?
...
174 days ago
Unfiled. Edited by thomas.barra@thobaco.com , info@thomas-maincent.com 174 days ago
thomas.barra@thobaco.com Designer des objets utilisant les qualités des Biomatériaux.
Travailler sous forme de partenariat en confiant le suivi quotidien des mélanges et expériences à LaMyne.
 
  • Travaux envisageables
Présentation de diverses Biomatiériaux utilisés par les designers :
 
Projets envisageables :
  • Cellu'by
  • Utilisation du mycelium de shvroom => en coffrage
 
  • Galalithe (caséine de lait)
  • Urée + sable + bactérie
  • Mouture de café, sciure de bois et colle animale
  • Utilisation de la parche (pulpe autour du grain de café)
  • chitine + eau + glycérine
 
Partenariats: Termatière (alias Caroline Grellier) => Bruno Vitasse.
Termatière a prototyper une matière alliant colle de tanin de pépin de raisin + sarments de vigne = panneaux type "aggloméré" pour prototyper des caisses de vins.
 
Travail Zuzana Gombosova => Imprimante SCOBY
 
 
  • Expérimentations, RESSOURCES NECESSAIRES & objectifs // TMDS-LaMyne :
 
CELLU'BY 
  • 1- janvier 2017 / 
Création et lancement d'une 1ere mixture SCOBY pour TMDS.
En résumé, pour démarrer il faut fournir : 
  • Bac de rangement x2 (Coût unité= 15 euros) = 1 pour faire le mélange / 1 pour le développement
  • 1 ustensile pour mesurer les quantités : masse (gr) / volume (ml)
jean-marie C
  • Thé vert
thomas.barra@thobaco.com
  • vinaigre de cidre (bio de préférence)
Charlotte R
  • Papier PH (ou capteur pH électronique ?)
thomas.barra@thobaco.com
  • Sucre (en poudre ou cristaux de préférence)
  • 1 souche de Kombucha
 
  • 2- Semaines suivantes :
Continuer de faire évoluer le projet en parallèle du travail de Jean-Marie & Oriane sur les SCOBYs, profiter de leur expérience.
 
Objectif 1 = tester ses qualités "optiques" et plastiques (?)
> la translucidité et les teintes des feuilles récoltées pour envisager de jouer avec la lumière, dans un luminaire par exemple)
> la souplesse, la flexibilité lorsque la matière est à proximité d'une source lumineuse pendant une longue exposition.
 tout d'abord sous forme de feuille, quelle est la finesse maximum possible ? 0,5mm d'épaisseur, voire - ?
 
Objectif 2 = Plutôt à travailler comme du cuir : 
  • essayer d'augmenter l'épaisseur : 1, 2,3, 5 mm
  • Grands contenants type baignoire pour cultiver de + grandes surfaces.
  • expérimenter différentes couleurs, 
  • textures : +/- mou ou dur, aspect de surface : moule en bois texturé au préalable
  • séchée sur des moules en bois pour la former lors du séchage
  • et motifs...gravure laser, sérigraphie,...
 
Objectif 3 = Recherche de volumes = constituer une pâte pouvant être retravaillée ?
  • Quelle épaisseur maximale peut-on obtenir ? Peut-on obtenir un pavé ?
  • modelée, moulée comme une pâte d'impression 3d ?
  • Obtenir le maximum de dureté
  • usinée comme une résine dure, du bois
 
 
Objectif 4 = Comment stopper / figer l'évolution et l'aspect de la matière
 notamment par rapport à l'humidité  ? 
 
1- Projet Mycelium
Se rapprocher du shvroom Timothée ? 
Mycelium = champignons à faire pousser.
 
  • Objectif
 = se servir du bois comme d’un moule, un coffrage permettant de guider / orienter / contraindre la pousse du champignon et ainsi lui donner la forme souhaitée.
 
  •  Ressources nécessaires
  • Une souche de champignon
  • un système de stérilisation
 
2- GALALITHE = à base de caséine de lait 
  • Objectif 
Créer une pâte Bioplastique déformable pouvant être moulée.
 
  • Ressources nécessaires immédiatement : 
  • bécher de 250 mL ou casserole
  • filtre : tissu, torchon ou filtre à café
  • plat ou moule (pouvant aller au four à basse température)
  • environ 80 mL de lait ? > tester la recette directement avec 1L
  • et 0,5 mL de vinaigre blanc 
  • (ou  environ 95 mL de lait chauffé à 40°C et 8 mL de vinaigre blanc)
  • colorants
  • un Four
 
>> cf protocole et recette dans le document "EDUSCOL" (Education Nationale).
 
  • Expérimentations 
>> Faire les conversion et essayer avec d’autres dosages : 1L de lait, vinaigre de couleur, pigments diverses...
 
>> La durée et la température de séchage sont capitales pour les propriétés mécaniques du bioplastique : plus le séchage est lent et à température peu élevée plus le matériau est dur et résistant. Sinon, il peut être fragile car rendu friable par des fissures. Dans tous les cas, le matériau se rétracte fortement lors du séchage.
>>  Le bioplastique obtenu peut être coloré avec des colorants, des pigments alimentaires, ou avec des indicateurs colorés ; les effets peuvent être différents selon le moment où le colorant est introduit (teinte uniforme si le colorant est introduit dans le lait chaud avant d’ajouter le vinaigre ; effets moirés si le colorant est introduit après l’ajout de vinaigre dans le lait chaud) ; Si elle n’est pas teintée dans la masse, le bioplastique se peint facilement à la gouache, à la peinture acrylique ou peut être cirée.
 
 
 
...

Contact Support



Please check out our How-to Guide and FAQ first to see if your question is already answered! :)

If you have a feature request, please add it to this pad. Thanks!


Log in